Fondée par des pionniers en provenance de la Nouvelle-Angleterre dans les années 1790, Stanstead s’avère l’une des villes les plus intéressantes des Cantons-de-l’Est.  Pendant un certain temps, Stanstead demeura un coin perdu, un repère de contrebandiers. La situation s’est améliorée suite à l’établissement d’un poste de douane en 1821, le premier dans les Cantons. Stanstead grandit en importance pour devenir le dernier arrêt en sol canadien de la diligence reliant Québec à Boston par le chemin Craig.

Avec les années, la ville devint le noyau d’une société distinguée et le lieu de résidence de familles bien nanties. La banque, le Conseil de comté, l’éducation, le chemin de fer, les usines et l’industrie du granit ont tous contribué de façon significative au développement de Stanstead. Grâce à son passé coloré, Stanstead peut s’enorgueillir de nombreuses résidences et établissements patrimoniaux.

La rue Dufferin, dans le secteur de Stanstead, a déjà reçu le titre de « musée en plein air ». De magnifiques maisons bordent cette rue et témoignent des origines de la Nouvelle-Angleterre des fondateurs de la ville. Carrollcroft (1859), anciennement la résidence de Charles Colby, abrite maintenant le Musée Colby-Curtis.

Le patrimoine historique des trois villages formant la Ville de Stanstead est très riche. Pour pouvoir apprécier l’ensemble de celui-ci, une visite à pied ou à vélo s’impose.

Les quatre premiers maires

Silas H. Dickerson
Stanstead Plain
1857

Silas Horton Dickerson fut le premier maire de Stanstead Plain. Premier imprimeur des Cantons-de-l’Est, il s’est établi à Stanstead en 1823. Il a publié les premiers journaux de la région, soit : le British Colonist et le St. Francis Gazette.

Rufus P. Stewart
Beebe Plain
1873

Fils de Horace Stewart et Catherine Hinmin Stewart, Rufus Porter Stewart est né à Beebe Plain en janvier 1836. On sait très peu de choses au sujet de cet homme. Commerçant de profession, M. Stewart est devenu maire lors de l’organisation du Village de Beebe Plain en 1873. Il est décédé le 5 mars 1879, au New Hampshire, et fut enterré au cimetière de Beebe.

Charles H. Kathan
Rock Island
1892

Né le 3 avril 1834, Charles Kathan devient, après ses études, commis pour le magasin Haskell de Rock Island. En 1866, lors du décès de M. Haskell, il devient le propriétaire unique du commerce. Il a aussi occupé plusieurs postes de prestige : directeur de la Eastern Townships Bank, commissaire de la Cour supérieure et maire de Rock Island à la création de la municipalité en 1892.

Albert Simoneau
Stanstead
1995

Natif de Rock Island, Albert Simoneau a passé sa vie au service de la communauté, notamment en tant qu’agent de douane, conseiller municipal et maire de Rock Island. Lors de la fusion des villages de Beebe, Rock Island et Stanstead Plain, il fut nommé maire de la nouvelle municipalité, la Ville de Stanstead. Dévoué à sa collectivité, M. Simoneau a participé activement à l’organisation des associations sportives de la région.